Xavier Denamur : le restaurateur qui veut renouveler la politique

le , mis à jour le
0
Xavier Denamur a publié, l'an dernier, une autobiographie aux éditions Calmann Lévy. Son titre : Et si on se mettait à table ?
Xavier Denamur a publié, l'an dernier, une autobiographie aux éditions Calmann Lévy. Son titre : Et si on se mettait à table ?

Il aurait pu se contenter d'exploiter tranquillement les cinq établissements parisiens qu'il possède au c?ur du Marais. « Mais je me serais vite ennuyé », rigole-t-il. À 53 ans, Xavier Denamur se lance donc un nouveau défi. Et pas des moindres. « Je souhaite intégrer l'Assemblée nationale pour contribuer à rénover le paysage politique », déclare-t-il.

Installé rue Vieille-du-Temple (5e) depuis 1989, Xavier Denamur briguera la 7e circonscription (à cheval sur trois arrondissements: le 4e, le 11e et le 12e). Et ce, en dehors de tout parti. « Les mouvements Ciudadanos en Espagne ou 5 étoiles en Italie montrent que des citoyens peuvent aujourd'hui accéder à des fonctions électives en dehors des appareils politiques », martèle le candidat. Initialement proche du mouvement des « 577 pour la France » lancé par Jean-Christophe Fromantin, le restaurateur a rapidement pris ses distances avec le maire de Neuilly. « Nous n'étions pas en phase sur plusieurs points : à commencer par la question du mariage pour tous », évacue-t-il. Xavier Denamur est pour. Là, où Fromantin est contre.

Un sacré pari

« Je crois que les gens ont besoin de voir la classe politique se renouveler. Ils ont besoin que des gens comme eux les représentent. Ce qui tue la démocratie et favorise la montée des partis populistes, c'est que les élus soient devenus des professionnels de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant