Wauquiez serre la ceinture d'Auvergne-Rhône-Alpes

le
1
Laurent Wauquiez, nouveau président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, élu face au socialiste Jean-Jack Queyranne.
Laurent Wauquiez, nouveau président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, élu face au socialiste Jean-Jack Queyranne.

Sans surprise, Laurent Wauquiez a été élu lundi après-midi président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes. Une élection à la majorité absolue, remportée dès le premier tour de scrutin, où le candidat des Républicains a fait, avec 113 voix sur 204, le plein des voix de la droite et du centre.

À peine élu, le nouveau président de la deuxième région de France s'est présenté comme le représentant « de la nouvelle génération en politique ». « Les électeurs de notre région ont demandé le changement et ils verront la différence ! » a-t-il promis.

Ses premières mesures auront donc valeur de symbole. Sa rénovation de la vie politique passera pour commencer par des économies budgétaires. Il a donc demandé à la nouvelle assemblée de jouer l'exemplarité et de commencer à s'appliquer à elle-même ces économies. Les 204 conseillers régionaux verront ainsi leurs indemnités réduites de 10 %.

L'exécutif sera réduit à quinze vice-présidents, et le nombre de membres de la commission permanente inférieur de 10 % au plafond légal, ce qui diminuera d'autant la masse des indemnités. Plus question non plus de distribuer des téléphones portables avec abonnement à l'ensemble des élus. « Cette seule mesure va nous permettre d'économiser 1 million d'euros », s'est félicité le nouveau président. « Et au total, les économies réalisées sur le train de vie des élus représenteront 19...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cmoineau il y a 11 mois

    moi quand je travaillais, je payais mon téléphone et les coms. Des économie à faire...... dans tous les domaines