Wauquiez prêt à lâcher sa région en cas de victoire de Macron

le
0
Laurent Wauquiez quittera-t-il la région Auvergne-Rhone-Alpes pour l'Assemblée nationale ?
Laurent Wauquiez quittera-t-il la région Auvergne-Rhone-Alpes pour l'Assemblée nationale ?

À une semaine du premier tour de la présidentielle, François Fillon a choisi de passer une bonne partie de son samedi dans le département de Haute-Loire aux côtés de Laurent Wauquiez. Visite de l'Hôtel-Dieu au Puy-en-Velay, rencontre avec les militants LR, déjeuner avec les élus de Haute-Loire, visite d'un Ehpad? Une façon pour le candidat à la présidence de s'appuyer sur la droite traditionnelle que représente Laurent Wauquiez, comme il l'a déjà fait dans la semaine en meeting à Lyon. Une façon aussi pour Laurent Wauquiez de préparer sa campagne législative.

Investi en janvier dernier par son parti dans la circonscription qui l'élit depuis 2004, Laurent Wauquiez devra toutefois cette année choisir entre l'Assemblée nationale et la région Auvergne-Rhône-Alpes. La nouvelle loi sur le cumul des mandats ne permet désormais plus à un parlementaire d'exercer une fonction de tête d'exécutif. Alors, région ou Assemblée ? À Lyon, Laurent Wauquiez répète chaque fois qu'on l'interroge qu'il réservera son annonce à ses électeurs de Haute-Loire, et ce, après la présidentielle.

Dix-huit mois après avoir conquis la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez pourrait pourtant bien la quitter. En cas de victoire d'Emmanuel Macron, il préférerait retrouver son mandat parlementaire pour pouvoir peser à l'Assemblée, voire prendre le leadership de l'opposition. À Lyon, ce serait alors logiquement son premier-vice...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant