Vu d'Allemagne, Emmanuel Macron doit redescendre sur terre

le
3
Angela Merkel reçoit Emmanuel Macron à la chancellerie à Berlin le 15 mai 2017.  
Angela Merkel reçoit Emmanuel Macron à la chancellerie à Berlin le 15 mai 2017.  

Merci, monsieur le président, pour ce beau plaidoyer, mais nous avons d'autres chats à fouetter en ce moment. C'est un peu, en forçant le trait, la réaction des Allemands au grand discours d'Emmanuel Macron sur l'avenir de l'Europe prononcé mardi à la Sorbonne. Terre à terre et sans illusions, les Allemands ramènent ce mercredi matin le visionnaire Emmanuel Macron sur le dur plancher de la réalité politique. Le projet de refonte de l'Europe du jeune président français, les grands mots qu'il emploie, la passion qu'il déploie à vouloir raviver le projet commun est certes méritoire, mais il tombe un peu au mauvais moment. Les Allemands sont pragmatiques et, surtout, les élections qui viennent d'avoir lieu ont considérablement changé la donne. Si, dit-on à Berlin, l'Élysée avait tablé sur une reconduite de la « Grande Coalition » pour relancer l'Europe, main dans la main avec la chancelière, les urnes ont brutalement fauché l'herbe sous le pied du président français.

LIRE aussi Les 20 propositions ambitieuses de Macron aux Européens

Pour les Allemands qui ont peur de l'instabilité, ce n'est vraiment pas le moment de mettre en branle un chantier ambitieux et risqué. Avec la décision du SPD mené par l'ancien président du Parlement européen Martin Schulz de ne plus gouverner avec Angela Merkel, c'est une période d'incertitude et de rudes tractations pour la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ostrevan il y a 3 mois

    alors l Europe (sans les allemands); ils nous rejoindront plus tard !!!

  • ostrevan il y a 3 mois

    faut marcher comme un allemand (vordami)

  • cavalair il y a 3 mois

    a cote de la plaque,