Vous divorcez ? Cette maison se coupe en deux

le
0

Découvrez ce pavillon sur l’eau capable de se diviser en deux parts égales si le couple qui l’habite vient à se séparer. Peut-être une solution pour éviter de nombreuses disputes et surtout, un déménagement (rapide) post rupture.

Qui garde la maison? Voilà une question face à laquelle bien des couples en séparation doivent faire face. Et pour cause, pour éviter la bataille et le déchirement qu’implique la vente du domicile conjugal, quelques architectes ont déjà imaginés un nouveau type de maison pour les couples séparés. Il y a quelques mois, Le Figaro Immobilier vous proposait en effet de découvrir cet immeuble coréen, composé d’appartements flexibles pour s’adapter aux changements de vie et notamment capables d’être divisés en cas de divorce.

Aujourd’hui, c’est une véritable maison flottante qui a été imaginée par l’architecte Omar Kbiri en collaboration avec le studio néerlandais OBA. L’idée se veut simple et très arrangeante pour tous: en cas de mariage à la dérive pas de panique, chacun peut partir prendre le large à bord de sa propre dépendance flottante.

Deux unités détachables, la solution pour ne plus quitter sa maison

L’habitation ressemble à première vue une véritable maison moderne faite d’un seul tenant, parfaitement conçue pour une vie de famille en amoureux. Pourtant en cas de drame, tout est prévu , car ce sont en réalité deux entités préfabriquées qui composent ce logis et y sont assemblées. Ainsi, en cas de besoin et de situation changeante, les deux éléments de la construction peuvent être dissociés à la demande des habitants pour former deux logements indépendants. Grâce à des matériaux légers tels que la fibre de carbone et une teinture pour bois semi-transparente qui habillent les murs, les deux parties peuvent flotter et se déplacer aisément à la conquête d’une nouvelle destination.

Désormais donc, plus besoin d’abandonner son domicile en cas de séparation. Chaque conjoint a la garantie de conserver un toit sur la tête et s’évite toutes les complications qu’implique un déménagement. Comme la solution intéresse déjà de nombreux acquéreurs potentiels et qu’elle répond à une réelle évolution des modes de vie, la société conceptrice du projet espère bien donner vie à un prototype de cette maison, afin de tester son confort et sa performance. Les premières commandes sont espérées pour le début de l’année 2017.

En attendant et si vous doutez de la possibilité de faire naviguer votre maison partout en France, n’hésitez pas à retrouver les conseils des notaires de France en partenariat avec Le Figaro Immobilier, pour acheter un appartement ou une maison lorsque l’on est en instance de divorce!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant