Vol Poitiers-Berlin : Valls, retour sur cinq jours de turbulences

le , mis à jour le
1
Manuel Valls a traversé une semaine de turbulences.
Manuel Valls a traversé une semaine de turbulences.

Samedi 6 juin - Poitiers - 15 heures. La rumeur courait dans les travées du Palais des congrès : Manuel Valls va quitter Poitiers en fin de journée pour se rendre à Berlin assister à la finale de la Ligue des champions. Barcelone, son équipe de c?ur, celle de sa ville natale, va affronter la Juventus de Turin. Vers 15 heures, une journaliste de télévision tente d?interroger le Premier ministre sur son voyage. Manuel Valls s?agace : "Vous voyez tout par le petit bout de la lorgnette !"

Dans son équipe, on déplore que le sujet semble plus intéresser la presse que le discours du Premier ministre prononcé le matin même. Manuel Valls finit par répondre : "Platini a invité un supporteur du Barça, et il y a une réunion de l?UEFA pour l?Euro 2016." Qu'un cadre socialiste s'en émeuve - "C'est honteux !" - importe peu. Manuel Valls s'envole en fin de journée, en Falcon, avec deux de ses enfants à bord, apprendra-t-on plus tard, pour Berlin.

"L'irresponsabilité des autres"

Dimanche 7 juin - Poitiers - 8 heures. Les socialistes découvrent au réveil la carte postale que leur envoie à la une du JDD leur ex-camarade Arnaud Montebourg. Une tribune fustigeant la politique du gouvernement, intitulé "Hébétés, nous marchons vers le désastre?" C?est ça, la polémique du jour, c?est ça qui agace le plus, à ce moment-là. Manuel Valls, rentré dans la nuit de Berlin après...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 12 juin 2015 à 11:04

    Détournement de biens publics, tout est dit. Plus qu'à trouver un juge pour le condamner à de la taule et SURTOUT à son inéligibilité à VIE !!!!!!