Vol EgyptAir : les règles de sécurité de Roissy en question

le
0
L'aéroport de Roissy pourrait avoir eu des failles de sécurité lors de l'escale du vol MS804.
L'aéroport de Roissy pourrait avoir eu des failles de sécurité lors de l'escale du vol MS804.

Alors que les recherches se poursuivent pour retrouver l'Airbus A320 d'EgyptAir, aucune hypothèse n'est écartée par les enquêteurs. Mais la piste terroriste amène déjà à envisager les possibles failles de sécurité, notamment à l'aéroport de Roissy, d'où le vol MS804 est parti mercredi soir.

En plein état d'urgence en France, les aéroports figurent parmi les lieux les mieux protégés du pays. En théorie. La question de failles de sécurité à l'aéroport de Roissy est aujourd'hui posée, y compris par les spécialistes en sûreté aéroportuaire. Une bombe aurait pu entrer dans l'avion lors de l'escale d'une heure. Les options qui s'offrent aux enquêteurs : les explosifs passés par une valise en soute, un bagage à main, ou sur un passager kamikaze. Un risque que les rayons X sont censés éliminer. Autre possibilité, la charge pourrait avoir été introduite directement dans l'appareil par un employé de l'aéroport travaillant sur la piste, un bagagiste par exemple. Pour écarter une telle possibilité, tous les véhicules sont contrôlés avant d'arriver sur le tarmac.

Une escale de 1 h 5 sur le tarmac parisien

Troisième scénario, la bombe aurait pu être placée dans l'avion avant Paris. L'A320 avait volé au-dessus de l'Afrique du Nord dans la journée, avec des escales en Érythrée, au Caire et à Tunis. La procédure veut qu'une fouille complète de l'appareil ait lieu lors de son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant