Visite en Crimée : dix députés français interdits d'entrée en Ukraine

le
0
Thierry Mariani fait partie de la délégation de parlementaires français interdits de territoire ukrainien. 
Thierry Mariani fait partie de la délégation de parlementaires français interdits de territoire ukrainien. 

L'Ukraine a annoncé jeudi avoir interdit l'entrée sur son territoire à dix députés français ayant visité la semaine dernière, malgré les protestations de Kiev et Paris, la péninsule ukrainienne de Crimée annexée en 2014 par la Russie. Invités par la Fondation russe pour la paix, les parlementaires qui ont fait le voyage sont pour la plupart membres des Républicains (opposition de droite). C'est le cas de Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq, Claude Goasguen, Jacques Myard, Patrice Verchère, Sauveur Gandolfi-Scheit et Marie-Christine Dalloz. Les accompagnaient le sénateur UDI de Paris Yves Pozzo di Borgo et le député radical de Charente Jérôme Lambert. Ils sont désormais interdits d'entrée en Ukraine pour "trois ans", ont annoncé dans un communiqué les services secrets ukrainiens (SBU). Il s'agissait de la première visite en Crimée d'une délégation d'élus occidentaux de ce rang.

"Un pas destructeur"

Leur voyage la semaine dernière, effectué "sans accord" de Kiev, est "un pas destructeur" qui "porte atteinte à la souveraineté nationale et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a fait valoir le SBU. La Crimée a été annexée par Moscou en mars 2014 après l'occupation de la péninsule par des troupes russes et un référendum contesté, qualifié d'illégal par Kiev et les Occidentaux. L'Union européenne a pris des sanctions qui interdisent notamment les activités touristiques en Crimée. Très médiatisée en Russie, la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant