Villejuif : Sid Ahmed Ghlam assure s'être volontairement tiré dessus

le
0
Sid Ahmed Ghlam affirme qu'il s'est tiré dessus pour éviter de commettre l'attentat contre l'église de Villejuif.
Sid Ahmed Ghlam affirme qu'il s'est tiré dessus pour éviter de commettre l'attentat contre l'église de Villejuif.

Sid Ahmed Ghlam s'est-il tiré dessus pour éviter de commettre l'attentat contre l'église de Villejuif ? Le jeune homme l'assure, selon RTL. Sorti du silence, il reconnaît qu'un attentat était bel et bien prévu et qu'il devait tirer sur les fidèles rassemblés dans une église. Toutefois, le jeune homme nie avoir tué Aurélie Chatelain. Selon le compte rendu de l'interrogatoire, c'est son complice, dont Sid Ahmed Ghlam tait le nom, qui aurait abattu la jeune Nordiste. À la base, il voulait simplement voler sa voiture... Le coup de feu serait parti accidentellement, par le mystérieux deuxième homme.

À en croire l'étudiant de 24 ans, la mort de la jeune femme aurait alors provoqué un électrochoc : "La vue du cadavre de la victime lui aurait fait comme un flash. Une vision d'horreur qui l'aurait poussé, paniqué, à lui-même se tirer une balle dans la cuisse", rapporte RTL. Sid Ahmed Ghlam préfère alors "se faire arrêter par la police plutôt que de s'exposer aux violentes représailles de ses commanditaires de l'État islamique", poursuit le journaliste.

Son ADN retrouvé dans la voiture de la victime

D'ailleurs, selon ses dernières révélations, l'étudiant craignait depuis plusieurs jours ce "carnage programmé". Selon lui, il aurait été endoctriné par des hommes qui ne lui ont pas laissé le choix.

Mais sa version des faits interroge. En effet, son ADN a été retrouvé dans la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant