Villefranche-sur-Saône : une salle réservée aux femmes dans une auto-école

le
2
Un centre de conduite veut proposer une salle réservée aux femmes à Villefranche-sur-Saône
Un centre de conduite veut proposer une salle réservée aux femmes à Villefranche-sur-Saône

La polémique a vu le jour sur la page Facebook. Sur « Musulmans de Villefranche-sur-Saône », le 7 août dernier, une publication fait savoir qu'une auto-école ouvrira une salle dédiée aux femmes « avec bien sûr, comme promis, une salle de code réservée aux femmes el hamdoulah. » Dans un commentaire, la gérante Sarah Bakar affirme également que : « Les leçons de conduite seront effectuées par moi pour les femmes, et par un homme pour des hommes. » Des propos qui ont rapidement suscité de fortes réactions sur les réseaux sociaux.

Prosélytisme religieux ou simple demande ?

Dans un contexte sociétal particulièrement mouvementé, la gérante du centre de formation se défend de tout prosélytisme ou communautarisme et met en exergue une demande des jeunes filles. « Vu la demande que j'avais, qui était assez impressionnante, de filles qui voulaient être toutes seules notamment parce que les garçons sont chahuteurs, font beaucoup de bruit », explique-t-elle sur BFM TV. Sarah Bakar précise également : « Les premières personnes qui m'ont demandé n'étaient pas du tout musulmanes. C'est vraiment surtout pour le bruit que les garçons occasionnent. » La nouvelle a été, sur les réseaux sociaux, aussi bien saluée que critiquée. Elle est désormais dans le viseur des autorités politiques. Le maire Les Républicains de Villefranche-sur-Saône, Bernard Perrut a réagi à la suite de cette...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 11 mois

    Moi aussi j'aurai peur avec une femme au volant.

  • M2248222 il y a 11 mois

    jusqu'ou vont ils aller dans la provoc ? notre démocratie est bien faible et ils le savent