VIDÉO. Johnny, le chasseur de migrants qui fait grincer des dents

le
0
Capture d'écran du premier épisode de la web-série de Médecins sans frontières.
Capture d'écran du premier épisode de la web-série de Médecins sans frontières.

Rambo est de retour. Médecins sans frontières (MSF) a lancé lundi une mini-série satirique contre la politique migratoire de l'UE. Dans le rôle du barbouze américain : Johnny Hunter. Profession : « chasseur de migrants ». Flanqué de quelques compagnons de route, Johnny Hunter sillonne les camps pour terroriser les réfugiés. Objectif ? « Euh, une fois arrêtés, on ne sait pas très bien quoi en faire. » Qu'à cela ne tienne, pour « sauver l'Europe », ces anti-héros fabriquent également des barbelés qui empêchent « même les enfants » de passer les frontières.

Attention : Johnny n'a rien d'un skinhead ? « Eux ne savent pas pourquoi ils se battent ! » ?, mais il incarne, selon MSF, l'Union européenne elle-même. L'ONG a voulu montrer que le principe de la politique migratoire de l'Union, qui consiste à délocaliser la gestion des réfugiés hors de l'UE, revient à la sous-traiter à des mercenaires sanguinaires. Le résultat est pour le moins décapant.

VIDÉO. Découvrez le premier épisode de Johnny Hunter :

« Sous-traitance de l'accueil des réfugiés »

« Nous dénonçons la violence des politiques européennes », explique MSF, qui a lancé sa série à l'occasion de la Journée mondiale pour les réfugiés, le 20 juin. Trois jours avant, MSF France avait annoncé renoncer à toute subvention de la part...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant