VIDÉO. Des commandos américains libèrent des otages de Daesh

le
0
Un prisonnier de l'EI non identifié est fouillé puis libéré par les forces spéciales américaines et kurdes. 
Un prisonnier de l'EI non identifié est fouillé puis libéré par les forces spéciales américaines et kurdes. 

 

C'est un véritable pied de nez infligé à l'organisation État islamique (EI). Spécialisée dans les films d'exécutions morbides d'otages pour servir sa propagande et attirer de nouvelles recrues, l'EI est aujourd'hui prise à son propre piège. À leur tour, ses adversaires en Irak ? les États-Unis et les Kurdes ? ont immortalisé par l'image le récent revers qu'ils ont d'infligé à l'organisation djihadiste, en libérant 70 de ses otages dans le nord de l'Irak. Dimanche, le gouvernement autonome du Kurdistan irakien, allié de la coalition internationale anti-EI, a diffusé une vidéo censée illustrer l'opération militaire américano-kurde qui a permis jeudi de sauver les captifs de l'EI dans une prison située près de Hawija, dans le nord du pays.

Captées avec une caméra fixée sur un casque, les images montrent ce qui semble être des commandos Delta, unité d'élite américaine spécialisée notamment dans les opérations de libération d'otages et d'antiterrorisme, et des forces kurdes en action. La scène est filmée à l'intérieur d'un bâtiment, probablement la prison dont s'était emparée l'EI près de Hawija. Elle témoigne d'une opération rapide et millimétrée au cours de laquelle des prisonniers non identifiés sont alignés, fouillés et libérés, avec des coups de feu permanents en fond sonore.

1er décès américain depuis fin 2011

Selon les forces kurdes, 48 Kurdes et 27 Américains ont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant