Versailles : j'irai dormir chez Louis XIV

le
0
Les bâtiments concernés sont attenants à l'orangerie du château.
Les bâtiments concernés sont attenants à l'orangerie du château.

Se réveiller dans un quatre-étoiles avec vue sur l'orangerie du château du Roi-Soleil fait-il partie de vos fantasmes ? Si oui, ce fantasme pourrait bien devenir réel. L'Établissement public du château de Versailles lance un irrésistible appel d'offres. À la clef, la métamorphose de bâtiments inoccupés depuis 2008 en hôtel de luxe sur une superficie totale de 2 800 mètres carrés. De quoi ravir les plus fortunés des quelque dix millions de visiteurs qui sillonnent le domaine chaque année.

Trois édifices sont concernés, le grand contrôle, le petit contrôle et le pavillon des premières cent marches, trois bâtiments administratifs qui dépendaient du ministère de la Défense à l'époque de Louis XV. Le roi y accédait par l'orangerie, mais ce ne sera pas le cas des futurs résidents, qui devraient se contenter d'y entrer par la rue de l'Indépendance américaine. Cependant, une partie des chambres donnera bien sur les centaines d'orangers, de myrtes et de lauriers qui parsèment les jardins du parc.

« Tout est fait à l'envers »

Une démarche ambitieuse qui s'inscrit, selon une source proche de la direction du Château, « dans la politique de rénovation et de valorisation des espaces et d'implantation d'activités économiques dans les monuments historiques, définie depuis plusieurs années par le ministre de la Culture et le secrétaire d'État au Tourisme ». Onéreuse, aussi. À elle seule, la restauration...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant