Vers une dictée quotidienne en primaire

le
7
VERS UNE DICTÉE QUOTIDIENNE EN PRIMAIRE
VERS UNE DICTÉE QUOTIDIENNE EN PRIMAIRE

PARIS (Reuters) - Les nouveaux programmes de l'Education nationale prévoient des dictées, de la lecture et des calculs mentaux quotidiens dès l'école primaire à partir de la rentrée 2016, a annoncé vendredi Najat Vallaud-Belkacem.

Les nouveaux programmes du CP à la 3e doivent être rendus publics vendredi.

Ceux-ci "vont garantir que les apprentissages des élèves soient solides", a déclaré la ministre de l'Education nationale sur Europe 1.

"On va vérifier qu'ils étudient, qu'ils répètent, qu'ils mémorisent pour maîtriser chacun de ces apprentissages", a-t-elle ajouté.

"Pour maîtriser, ça passe par de l'entraînement quotidien, donc à l'école primaire, une dictée quotidienne, des exercices de calcul mentaux quotidiens, de la lecture quotidienne, parce que l'essentiel, c'est la maîtrise du langage."

Les programmes d'histoire ont, eux, été retravaillés pour "n'éluder aucun sujet fondamental, en faisant de l'histoire de France le cœur des enseignements de l'école élémentaire et en explicitant au collège ce que la France a apporté à l'Europe et au monde, ce qu'elle en a reçu, ses pages glorieuses comme ses pages plus sombres", précise par ailleurs la ministre dans une tribune publiée dans Le Monde.

Najat Vallaud-Belkacem a en revanche démenti toute révision du système de notation sur 20.

(Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pelochon le vendredi 18 sept 2015 à 11:18

    Il serait temps. Qd même, ils ont l'art et la manière de faire sans cesse des changements pour s'apercevoir des lustres après que c'était bien mieux avant et qu'il ne fallait rien toucher. On les paie à faire quoi ces politicards ? Sont-ils déb.iles ou quoi ?

  • Claouate le vendredi 18 sept 2015 à 10:41

    Enfin une décision qui ne parait pas absurde

  • roux.g le vendredi 18 sept 2015 à 10:14

    dhote : bons résultats ? Oui si on était enfant de la bourgeoisie, car ils étaient moins de 20% les jeunes accédant au lycée. Faut arrêter de penser que c'était mieux avant. Et le taux d'analphabètes que repérait l'armée au moment du service militaire était très élevé. Alors avant ...ça ne fonctionnait pas non plus, d'où les changements dans les programmes à l'époque. Qu'il faille voir ce qu'on pouvait tirer de bon des pratiques d'alors, bien sûr, mais pas revenir au "bon vieux temps".

  • dhote le vendredi 18 sept 2015 à 09:46

    Il me semble que les programmes d'il y a 60 ans donnaient de bons résultats pourquoi ne pas les réactualiser , uniquement pour voir!!

  • M9946587 le vendredi 18 sept 2015 à 09:41

    Et quand on lit nombre de posts sur le forum bourso, on voit qu'il y en a bien besoin ...

  • M9946587 le vendredi 18 sept 2015 à 09:39

    Marrant, c'était ce qu'on faisait quand j'y étais, il y a juste 45 ans de cela ...

  • M7097610 le vendredi 18 sept 2015 à 09:25

    merci, c'est dejà le cas ! Ils sont payés combien à Paris pour enfoncer les portes ouvertes ?