Vers un retour à partir de juin des habitants évacués en Alberta

le
0
LES HABITANTS ÉVACUÉS EN ALBERTA POURRAIENT RENTRER À PARTIR DE JUIN
LES HABITANTS ÉVACUÉS EN ALBERTA POURRAIENT RENTRER À PARTIR DE JUIN

CALGARY, Alberta (Reuters) - Les personnes qui ont été évacuées voici deux semaines de la ville de Fort McMurray et des environs face à la progression des flammes dans le nord de la province d'Alberta pourraient être autorisées à rentrer chez eux à partir du 1er juin, ont rapporté mercredi les autorités canadiennes.

En raison des fumées, la mauvaise qualité de l'air à Fort McMurray demeure une menace sérieuse, estiment les autorités, qui retardent de ce fait le retour des quelque 90.000 habitants évacués de la région les 3 et 4 mai, alors que les flammes dévoraient certaines parties de la ville.

Le retour des habitants commencera le 1er juin si les conditions atmosphériques le permettent, et l'opération s'étalera sur deux semaines, a expliqué mercredi la Première ministre de l'Alberta, Rachel Notley. Les personnes souffrantes, tout comme les femmes enceintes, ne seront pas autorisées à rentrer pour le moment, a-t-elle toutefois ajouté.

"Le problème que nous avons avec la qualité de l'air retarde les choses, mais nous notons des progrès", a-t-elle dit à la presse en ajoutant que Fort McMurray ne pourrait tout d'abord s'appuyer que sur des services de base, et que la consigne de faire bouillir l'eau resterait en vigueur jusqu'à la fin juin.

Les écoles resteront fermées jusqu'en septembre.

A la date de mercredi, les incendies avaient parcouru 422.000 hectares de forêt, et jusqu'à présent, les pompiers ont réussi à tenir les flammes à distance des installations d'exploitation des sables bitumineux.

(Nia Williams et Eric M. Johnson; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant