Vendredi, 17 heures : les forces de l'ordre passent à l'action

le
1
Vendredi, 17 heures : les forces de l'ordre passent à l'action
Vendredi, 17 heures : les forces de l'ordre passent à l'action

Vendredi peu avant 17 heures, après plusieurs heures de confrontation, policiers et gendarmes d'élite ont donné quasi-simultanément l'assaut à Dammartin-en-Goële, à une quarantaine de kilomètres de la capitale, où les frères Kouachi étaient retranchés dans une imprimerie ; et dans le magasin cacher de l'est parisien, où Amedy Coulibaly, lourdement armé, retenait une quinzaine de personnes.Dammartin-en-Goële. Chérif et Saïd Kouachi, 32 et 34 ans, auteurs de l'attentat de "Charlie Hebdo", qui a coûté la vie à 12 personnes, ont été tués lorsqu'ils sont sortis du bâtiment en tirant, juste avant 17 heures. Un graphiste de l'imprimerie, "absolument terrorisé" selon le procureur, a réussi à se cacher sous un évier sans se faire repérer, et même à donner "des éléments tactiques" aux enquêteurs. Il est sorti indemne. Le grand frère, Saïd, avait été légèrement blessé à la gorge par un tir de riposte de gendarme dans la matinée, selon le procureur.Paris, porte de Vincennes. Amedy Coulibaly est tué vers 17 heures, au terme d'un assaut sur le magasin "Hyper Cacher", où il retenait des otages depuis environ 13 heures. Plusieurs otages, parmi lesquels un petit garçon, ont pu sortir, mais quatre autres ont été tués dans le supermarché, "vraisemblablement" par Coulibaly dès le début de la prise d'otages selon le procureur de Paris François Molins, qui ajoute que l'assaillant avait "piégé" le magasin à l'explosif. Le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le samedi 10 jan 2015 à 14:02

    qu'ils fassent de même dans les cités , leurs repères