Valls en chute libre, Sarkozy monte en flèche !

le
0
Tandis que l'actuel président Francois Hollande continue de battre des records d'impopularité, son prédécesseur Nicolas Sarkozy se redresse vivement.
Tandis que l'actuel président Francois Hollande continue de battre des records d'impopularité, son prédécesseur Nicolas Sarkozy se redresse vivement.

Les dix jours de remue-ménage provoqué par la loi El Khomri font du dégât dans la majorité comme dans l'opposition. Selon un sondage BVA-Orange-i>Télé, la cote du président reste désespérément basse. Elle se stabilise à son plus bas niveau. À la question, « quelle opinion avez-vous de François Hollande en tant que président de la République, seuls 19 % de sondés affirment en avoir une bonne opinion. Si la cote de popularité du chef de l'État résiste auprès des sympathisants PS (57 % ; + 1) elle recule chez les sympathisants de la gauche non socialiste (16 % ; - 6).

Manuel Valls quant à lui chute lourdement. Seuls 24 % des Français ont une bonne opinion de lui comme Premier ministre, soit 6 points de moins qu'en avril et 15 points de moins qu'en janvier. C'est son plus mauvais score depuis son arrivée à Matignon. Comme le locataire de l'Élysée, il perd surtout des points auprès des sympathisants de la gauche non socialiste (8 % ; - 13). Il reste majoritaire chez les sympathisants PS (59 %), mais perd 3 points depuis avril et 5 points depuis mars. Ces mauvais chiffres ne sont pas près de s'inverser, car la politique gouvernementale n'a jamais paru aussi peu juste (17 % ; - 4) et efficace (9 % ; - 1) auprès des Français.

Les sympathisants socialistes continuent de plébisciter les ministres Bernard Cazeneuve (65%), Najat Vallaud Belkacem (60%) et Jean-Yves le Drian (58%) tandis que ceux de la gauche non...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant