Urkaine-Russie : Google Maps brouille les frontières

le
0
Selon Google Maps vu de Russie, la Crimée est en Russie, et non en Ukraine.
Selon Google Maps vu de Russie, la Crimée est en Russie, et non en Ukraine.

Le moteur de recherche Google n?a, a priori, plus rien à faire pour séduire ses milliards d'utilisateurs. La plupart de ses services connaissent un succès indiscutable. Parmi eux, Google Maps : le système de cartographie le plus utilisé au monde. Pourtant, ses données sont loin d'être objectives et indiscutables, comme le révèle un dossier publié par le

Nouvel Obs, qui montre un ajustement des frontières des pays en situation de conflit, en fonction de l'origine de la connexion.

Lorsque les frontières d?un pays ne présentent aucune controverse, elles sont tracées en rouge. C?est le cas lorsqu'on fait une recherche sur la France, par exemple. En revanche, si le pays est sujet à un quelconque conflit géopolitique, ses frontières sont grisées, parfois en pointillé, et surtout variables en fonction du pays depuis lequel la recherche est lancée.

 

Ainsi, dès mars 2014, des médias ont remarqué des anomalies concernant l'Ukraine, secouée par une crise sans précédent, et dont plusieurs régions ont décrété leur autonomie ou leur rattachement à la Russie. Le Google Maps français délimite une ligne pointillée entre l?Ukraine et la Crimée, signifiant un territoire occupé. La version ukrainienne ne signale aucune modification des frontières. Quant à la version russe, elle trace un trait franc et précis entre le pays et la région, affichant clairement sa séparation.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant