Union européenne : peut-on s'essuyer les pieds sur les électeurs ?

le
1

Jean-Claude Juncker au Parlement européen, le soir des élections 2014.
Jean-Claude Juncker au Parlement européen, le soir des élections 2014.

 

La bataille s'annonce sanglante, et c'est tant mieux. Car la question de savoir si le Conseil européen (les chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne) peut purement et simplement choisir qui il veut comme président de la Commission est une question essentielle.

Selon le traité de Lisbonne, le Conseil européen propose un candidat, mais "en tenant compte des élections" européennes. Ensuite, le Parlement, quoi qu'il arrive, valide ou non ce choix. La formule du traité de Lisbonne est ambiguë, mais traduit tout de même une avancée démocratique : il ne s'agit plus de faire enregistrer aux parlementaires une décision interétatique. Ceux-ci doivent être écoutés.

Or, Jean-Claude Juncker a été désigné par le Parti populaire européen (PPE), qui comprend entre autres l'UMP et la CDU, comme son candidat, dès avant les élections. Et le PPE a obtenu le plus grand nombre de députés, avec 214 sièges contre 191 au Parti socialiste européen (PSE), qui réunit, entre autres, le PS français et le SPD allemand. Logiquement, c'est à Juncker que le Conseil européen devrait proposer le poste, quitte à négocier ensuite une coalition pour obtenir une majorité.

Mais non. Les membres du Conseil européen hésitent, louvoient, procrastinent. Va-t-on encore sortir de derrière les fagots un candidat-surprise, si possible insipide, pour ne faire de l'ombre à personne et signifier au Parlement européen qu'il n'est rien ? Les chefs d'État et de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • olive2a le vendredi 30 mai 2014 à 13:38

    "peut-on s'essuyer les pieds sur les électeurs ?" prendre le traité de Lisbonne comme référence prouve que OUI!....ce Traité étant la « copie conforme » de la constitution européenne rejetée par référendum en 2005 !