Une otage américaine tuée lors d'un raid de la coalition, affirme l'EI

le
0
La Jordanie a annoncé jeudi avoir mené des frappes aériennes contre des positions de l'EI en Syrie et en Irak.
La Jordanie a annoncé jeudi avoir mené des frappes aériennes contre des positions de l'EI en Syrie et en Irak.

Une otage américaine aurait été tuée lors d'un raid aérien de la coalition internationale dans la région de Raqa, un bastion des djihadistes dans le nord de la Syrie, a affirmé vendredi le groupe État islamique (EI). "L'aviation de la coalition croisée a bombardé une position en dehors de la ville de Raqa après les prières du vendredi. Aucun combattant n'a été touché, mais nous pouvons confirmer qu'une otage américaine a été tuée par les frappes", a indiqué l'EI dans un communiqué diffusé sur des sites djihadistes. Dans le titre, l'EI mentionne que l'aviation "jordanienne" a tué une otage américaine, mais le texte du communiqué parle uniquement d'une frappe de la "coalition". L'information de la mort de l'otage n'a pas pu immédiatement être vérifiée par une source indépendante. Le communiqué signé par le bureau d'informations de la province de Raqa ne comporte pas de photos du corps de l'otage. Il est toutefois accompagné de photos de bâtiments détruits. La légende d'une des photos d'un bâtiment en ruines précise qu'il s'agit des décombres du bâtiment dans lequel l'otage a péri. Par ailleurs, plus de 30 djihadistes de l'EI ont été tués et beaucoup de matériel détruit dans ces frappes de la coalition, selon une ONG. "Au moins 30 djihadistes, mais certainement plus, ont été tués vendredi dans des raids de la coalition contre des positions et des dépôts abritant des véhicules militaires et de chars, à l'est et à l'ouest de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant