Une nouvelle solution pour éviter la galère des clés perdues

le
2

Depuis le début de l’année, une start-up parisienne propose à ses clients de la capitale de stocker leurs doubles de clés dans un coffre sécurisé. En cas d’oubli ou de perte, elle leur est livrée dans l’heure, 24h/24.

Ah la galère de la clé perdue ou oubliée au petit matin après une agréable soirée... Un petit oubli qui se traduit souvent par une facture de dépannage de serrurier à plusieurs centaines d’euros pour quelques minutes de travail. C’est en s’appuyant sur cette pénible et coûteuse expérience que les trois fondateurs de Kipkiz ont choisi de créer leur start-up. L’idée est toute simple: un service de conservation des clés comme le dit le nom de la société (version phonétique de l’anglais keep keys).

Ainsi, il suffit de confier son double des clés pour pouvoir le récupérer en cas de besoin dans un délai d’une heure, 24h/24 et 7 jours/7. Une prestation qui n’est assurée pour l’instant qu’à Paris et en toute proche périphérie. Et pour cause: les dépanneurs ne sont autres, pour l’instant, que les trois cofondateurs de la société. Le service est facturé 20 euros par an, comprenant la récupération du double et un dépannage possible. Au-delà d’un dépannage dans l’année d’abonnement, il faudra à nouveau régler 20 euros supplémentaires pour récupérer son précieux sésame.

L’adresse des clients reste secrète

«L’un des freins que nous devions lever réside dans un problème de confiance, admet Corentin Grange, il n’est pas forcément facile de confier ses clés à une start-up inconnue.» Pour contourner ce problème, Kipkiz a mis au point un système original: à aucun moment la société ne connaît l’adresse de ses clients. Pour récupérer les doubles ou pour procéder à un dépannage, le client propose le lieu de son choix dans la trilogie: «métro-bureau-bistrot» pour que rien ne se fasse à son domicile. Ensuite les clefs sont rangées dans des enveloppes scellées et anonymes avant d’être stockées dans un coffre sécurisé.

Hébergée dans l’incubateur «The Family», du côté de la Bastille, la jeune société ne manque pas d’idées pour simplifier les problèmes de clés. Elle vient ainsi de lancer un service Bnb Kipkiz pour dépanner ceux qui proposent leur logement en location de courte durée et ne pourraient pas remettre eux-mêmes les clés au locataire. Et pour ceux qui ont du mal à faire dupliquer une clé sécurisée, là aussi il y a possibilité de se faire aider. «Passer par un serrurier qui devra ensuite contacter le fabricant peut s’avérer long et coûteux voire parfois impossible si l’on ne dispose pas d’une carte de propriété, précise Corentin Grange. Il suffit de nous faire parvenir une photo du type de clé et nous pouvons la commander directement auprès du fabricant via le site mescles.com en disposant des documents nécessaires (attestation sur l’honneur, justificatif de domicile et copie des papiers d’identité).

Même si le recrutement de clients est délicat, la jeune start-up est confiante dans l’avenir. «Les clés figurent toujours parmi les objets les plus perdus, explique Corentin Grange et près de deux tiers des Français ont déjà connu cette mésaventure. Si on ajoute à cela le fait que le nombre de personnes vivant seules doit augmenter de 50% dans les 10 années à venir, la demande potentielle n’est pas négligeable.»

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 11 mois

    @troteldo : vous proposez quel nom alors? gardezmesclessilvousplaitparcequejlaiaiencorepeaume.com?

  • troteldo il y a 11 mois

    Bonne idée peut-être mais pitié assez d'anglicismes : Kipkiz, The Family ! On dirait que le Français est devenu une langue de ploucs ...