Une luxueuse villa aux pièces tournantes installée à Téhéran

le
0

VIDÉO - Cette demeure incroyablement ingénieuse s’adapte au climat très changeant de la capitale iranienne. Sur trois étages, les pièces peuvent chercher la lumière ou protéger le reste de la maison du froid ou de la chaleur.

Un concentré de bonnes idées, de raffinement technologique le tout dans une réalisation de grand luxe. La maison Sharifiha qui réunit toutes ces qualités est l’œuvre de l’architecte Alireza Taghaboni de l’agence iranienne Next Office. Pour un client très exigeant, il a dû redessiner 16 fois ses plans pour parvenir à ce résultat. Sur cette vaste demeure s’étalant sur 7 niveaux (avec salle de sport et piscine en sous-sol), trois pièces installée sur la façade avant peuvent tourner à 90 degrés selon les envies et besoins des occupants.

Et le résultat achevé l’an dernier n’a rien d’un gadget. Au vu des températures et de l’ensoleillement très variables que connaît la capitale iranienne Téhéran, les propriétaires peuvent au choix bénéficier de larges terrasses et d’un ensoleillement maximal ou au contraire rabattre le parallélépipède en bois contre la façade pour se protéger d’une chaleur excessive ou du vent et de la neige.

Technologie allemande

Pour l’instant ces trois excroissances rotatives font office de salle de petit-déjeuner au premier étage, de chambre d’amis au deuxième et de bureau au troisième. Il suffit de déclencher une télécommande à chaque étage pour modifier l’orientation des pièces. Tout a été pensé, millimétré et s’appuie sur une technologie conçue par la société allemande Bumat, qui crée des supports d’exposition pour les voitures. Au gré des transformations, la balustrade en verre des terrasses sort ou se replie (voir la vidéo) tout comme des marche-pieds qui permettent une mise à niveau parfaite entre la pièce tournante et le reste de la maison.

Evidemment, la lumière naturelle reste bien présente même lorsque les trois «boîtes» sont repliées puisque la villa dispose d’un large vide central avec éclairage zénithal. Et pour compléter le tout, cette demeure n’oublie pas toute la panoplie des équipements de luxe: sauna, salle de sport, table de billard, piscine... Et elle réussit le tour de force d’apporter de la lumière naturelle jusqu’au deuxième sous-sol notamment grâce au fond transparent du bassin extérieur permettant d’éclairer la cave. Un sans-faute.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant