Une Française enlevée au Yémen aurait été libérée

le
2
LA FRANÇAISE ENLEVÉE LE MOIS DERNIER AU YÉMEN LIBÉRÉE
LA FRANÇAISE ENLEVÉE LE MOIS DERNIER AU YÉMEN LIBÉRÉE

SANAA (Reuters) - Une Française et une Yéménite enlevées le mois dernier à Sanaa, la capitale du Yémen, ont été libérées par des hommes de tribus yéménites, apprend-on de source tribale.

Isabelle Prime, consultante pour le Fonds social pour le développement, un organisme yéménite, et son interprète, Cherine Makaoui, avaient été enlevées par des hommes armés dans le centre de Sanaa le 24 février alors qu'elles se rendaient à leur travail.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a déclaré lors d'une conférence de presse n'avoir "rien à annoncer à ce stade" et de source diplomatique française on appelle à la plus "extrême prudence" sur ces informations

(Mohammed Ghobari, avec Elizabeth Pineau à Paris, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • le-brisc le jeudi 19 mar 2015 à 12:07

    Combien ça nous a coûté sa "petite imprudence" vs les recommandations du ministère des affaires étrangères (escorte armée obligatoire, etc)? Car ça m'étonnerait que nos braves chefs de tribus aient offert le gite et le couvert pendant un mois pour rien...

  • M3182284 le jeudi 19 mar 2015 à 12:05

    ça va aider les cafards et ça finit par causer des problèmes aux français pour payer et la sauver.