Un triple hommage pour Michel Rocard

le , mis à jour le
0
Michel Rocard le 22 novembre 2012.
Michel Rocard le 22 novembre 2012.

« Parler-vrai », « visionnaire », « homme de gauche »... les mots d'hommage pleuvent depuis le décès de Michel Rocard hier, samedi 2 juillet, à la Pitié-Salepêtrière. L'ancien Premier ministre de François Mitterrand a été salué par l'ensemble de la classe politique, mais la gauche particulièrement pleure un de ses anciens leaders. Cérémonie au temple protestant, hommage national aux Invalides et hommage au siège du Parti socialiste, l'ex-Premier ministre, décédé à 85 ans, avait laissé un testament « très précis » sur le triple hommage qu'il souhaitait à sa mort, a déclaré le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis.

Une cérémonie au temple protestant va être organisée dans les jours qui viennent, suivie d'un hommage national jeudi midi, aux Invalides, à Paris, présidé par François Hollande, puis d'un hommage au siège du PS, autour du 11 juillet. Une minute de silence est par ailleurs prévue lundi soir à la mairie de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), dont Michel Rocard fut longtemps maire. Ce dimanche matin, François Hollande s'est rendu à la Pitié-Salpêtrière pour rendre un hommage personnel à Michel Rocard et saluer sa famille, a indiqué l'entourage du chef de l'État. Le Premier ministre Manuel Valls devait faire de même à la mi-journée pour saluer celui qu'il considère comme son « père en politique », auprès duquel il travailla à Matignon.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant