Un tiers des Français prêts à voter pour Marine Le Pen

le
0
Marine Le Pen au Parlement européen, le 6 octobre dernier. Image d'illustration.
Marine Le Pen au Parlement européen, le 6 octobre dernier. Image d'illustration.

Marine Le Pen peut avoir le sourire. À moins de deux ans de la présidentielle, un sondage Ifop, publié dans le JDD, annonce que 31 % des Français pourraient voter pour elle en 2017 si elle était candidate. Certes, ce ne sont pas des intentions de vote, mais la présidente du Front national (FN) progresse de quatre points en quatre ans, signe d'une dynamique clairement favorable.

Dans le détail, le sondage confirme la percée de la députée européenne chez les jeunes (42 % de sympathisants chez les 18-24 ans), les employés (47 %) et les ouvriers (41 %). "L'évolution la plus forte de Marine Le Pen se voit dans une France du travail, celle des 35-49 ans, qui s'est sentie trahie par Nicolas Sarkozy et qui est déçue par François Hollande", analyse dans Le Journal du Dimanche, Frédéric Dabi, directeur général adjoint à l'Ifop.

Toujours un rejet massif

Marine Le Pen, qui avait réalisé 17,9 % des voix en 2012, continue cependant de susciter le rejet d'une majorité de Français puisque 58 % des personnes interrogées répondent qu'elles ne voteraient "certainement pas" pour elle. Les retraités, les professions libérales et les cadres supérieurs apparaissent comme les plus rétifs à donner leurs voix à Mme Le Pen.

Après sa passe d'armes avec François Hollande mercredi au Parlement européen, qualifiant le chef de l'État de "vice-chancelier de Mme Merkel", Marine Le Pen tentera de transformer ses bons...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant