Un soldat tué et un garde blessé dans la fusillade à Ottawa

le
0
FUSILLADE MEURTRIÈRE À OTTAWA
FUSILLADE MEURTRIÈRE À OTTAWA

OTTAWA (Reuters) - Un soldat a été tué au cours d'une fusillade survenue près du mémorial de la guerre dans le centre d'Ottawa et un garde a été blessé près des bâtiments du parlement, indique un ministre canadien sur son compte Twitter, mercredi.

La police canadienne a précisé que des tirs d'armes à feu ont eu lieu en trois endroits de la capitale fédérale: près du monument national à la mémoire des victimes de guerre (cénotaphe), sur la colline du parlement, ainsi que dans un centre commercial situé non loin de là, le Centre Rideau.

Ces trois points sont situés à quelques centaines de mètres l'un de l'autre dans le centre de la capitale canadienne.

"Condoléances à la famille du soldat tué et prières pour le garde parlementaire blessé. Le Canada ne se laissera pas terroriser, ni intimider", écrit Jason Kenney, un influent ministre du gouvernement de Stephen Harper.

Un porte-parole de l'armée canadienne a dit ne pas pouvoir confirmer le décès du soldat qui a essuyé des coups de feu de la part d'un agresseur.

Ce dernier, poursuivi par les policiers, a réussi à pénétrer à l'intérieur du parlement, où un suspect a été abattu lors d'une fusillade nourrie. La police a déclaré qu'elle recherchait activement un ou plusieurs suspects.

L'hôpital d'Ottawa a indiqué avoir admis trois blessés dont deux sont dans un état stable après la fusillade.

Le Premier ministre, Stephen Harper, doit faire une déclaration dans la journée sur ces événements.

Les Etats-Unis ont offert leur assistance aux autorités canadiennes et Barack Obama devrait s'entretenir de l'incident avec Stephen Harper lors d'une conversation téléphonique, a annoncé la Maison blanche.

Josh Earnest, porte-parole de la présidence, a précisé que les dirigeants américains n'étaient pas en mesure de dire si cette fusillade relevait d'une attaque terroriste.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a indiqué que l'ambassade de France à Ottawa est mobilisée "pour garantir la sécurité de la communauté francaise" et notamment des élèves du Lycée francais.

(Andrea Hopkins; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant