Un site de rencontres prend ses utilisateurs pour des cobayes

le
0
Selon une expérience menée par le site OKCupid, les photos sont les éléments les plus consultés pour contacter un profil sur un site de rencontres.
Selon une expérience menée par le site OKCupid, les photos sont les éléments les plus consultés pour contacter un profil sur un site de rencontres.

Après Facebook, qui a récemment révélé avoir manipulé les profils de 689 000 de ses utilisateurs pour tester l'impact de ces modifications sur l'humeur de leurs "amis", c'est au tour du site de rencontres OKCupid d'admettre s'être servi de ses membres comme cobayes virtuels. OKCupid teste la compatibilité entre ses membres à travers l'utilisation de questionnaires à choix multiples, que ces derniers peuvent consulter en plus des profils et photos de leurs potentiels futurs partenaires. Or, et afin de mesurer l'efficacité de ces tests, les responsables d'OKCupid ont décidé de fausser leurs résultats.Ainsi, le site a mis en contact des membres dont le taux de compatibilité était bas (30 %) en prétendant qu'il était haut (90 %) et vice-versa. Au cours d'une autre expérimentation, OKCupid a supprimé le texte de présentation de la moitié de ses utilisateurs en gardant leurs photos, et supprimé les photos de l'autre moitié en gardant leur texte.Les résultats de ces expérimentations, à l'éthique extrêmement douteuse, sont cependant intéressants. Selon Christian Rudder, l'un des fondateurs d'OKCupid, qui a révélé l'existence de ces expérimentations sur son blog, sur le site de rencontres, "les mots n'ont pratiquement aucune valeur" : ce sont avant tout les photos que les utilisateurs consultent pour faire leur choix, et entrer en communication avec leurs potentiels futures flammes.Pouvoir de suggestionAinsi, la lecture des textes ne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant