Un report de la présentation de la loi El Khomri pas exclu

le
0
UN REPORT DE LA PRÉSENTATION DE LA LOI EL KHOMRI PAS EXCLU
UN REPORT DE LA PRÉSENTATION DE LA LOI EL KHOMRI PAS EXCLU

PARIS (Reuters) - Le gouvernement n'exclut pas un report de la présentation en conseil des ministres du projet de loi sur la réforme du travail pour mener à terme un dernier round de consultation avec les partenaires sociaux et, éventuellement, amender le texte.

"C'est dans l'air, ce n'est pas exclu", a déclaré vendredi à Reuters un député de la majorité.

La CFDT, dont le gouvernement souhaite le soutien, considère que le temps d'une concertation approfondie "doit être pris" et juge irréaliste d'envisager une présentation du texte en conseil des ministres le 9 mars.

Une position exprimée jeudi par une délégation de la CFDT reçue par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, qui a répondu "qu'elle allait voir", a déclaré à Reuters celle qui la dirigeait, Véronique Descacq.

Le projet de loi sur la réforme du travail, salué par le Medef, a en effet été critiqué par l'ensemble des grandes centrales syndicales, ainsi que par une partie de la majorité parlementaire et du patronat.

Les syndicats et les détracteurs du texte à gauche le jugent trop déséquilibré en faveur des entreprises. Mais ils divergent fortement dans leur appréciation du texte.

Myriam El Khomri "a dit que le texte bougerait mais qu'elle n'était pas en mesure de dire comment, tant qu'elle n'aurait pas vu tout le monde", a dit Véronique Descacq.

La délégation de la CFDT a souhaité que des réponses soient apportées par le ministère du Travail avant le 3 mars, date de la prochaine réunion intersyndicale qui doit définir les modalités d'une éventuelle mobilisation contre le texte.

La CGT propose l'organisation d'une journée d'action le 31 mars, juste avant la date prévue pour le début de l'examen du projet de loi à l'Assemblée nationale, le 4 avril.

Mais si la présentation du texte en conseil des ministres est reportée d'une semaine, il en ira de même de son examen par les députés.

(Emile Picy et Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant