Un musée de l'alpinisme incrusté dans la montagne

le
0

EN IMAGES - L’architecte anglo-iranienne Zaha Hadid vient d’achever la réalisation d’un musée consacré à l’alpinisme. Une prouesse pour un bâtiment accroché à 2275 mètres d’altitude.

L’alpiniste italien Reinhold Messner, premier homme à avoir escaladé les 14 sommets du globe dépassant les 8000 mètres d’altitude, voulait achever en beauté sa série de musées consacrés à la montagne. Installé au sommet du mont Kronplatz, dans une station de ski réputée du Tyrol du sud italien, ce bâtiment qui surplombe les Dolomites et le sixième et dernier des Messner Mountain Museum répartis à travers les montagnes italiennes.

Pour ce bâtiment hors norme, l’alpiniste est allé cherché l’architecte Zaha Hadid qui connaît bien la montagne puisqu’elle a notamment créé le tremplin olympique de saut à ski du Bergisel à Innsbruck, en Autriche. Installé à 2275 mètres d’altitude, littéralement incrusté dans la montagne, le bâtiment offre 1000 m² utiles ainsi qu’une somptueuse terrasse avec une vue à 240° sur les sommets environnants.

Trois ouvertures

Pour mener à bien le chantier, il a fallu dégager 4000 mètre cubes de terre et de pierre avant de les replacer sur le bâtiment. Une méthode qui permet d’intégrer au mieux le musée à la montagne tout en garantissant une température la plus constante possible à l’intérieur du bâtiment. Un choix de structure qui permet aussi de donner l’illusion au visiteur «qu’il pénètre au coeur de la montagne pour explorer ses cavernes et ses grottes», selon Zaha Hadid. Quant à l’orientation des trois ouvertures du bâtiment, elle a été imposée par Reinhold Messner pour offrir des points de vue sur les sommets qui lui tiennent le plus à cœur (le pic du Peitlerkofel au sud-ouest, celui du Heiligkreuzkofel au sud et enfin un balcon sur l’Ortler et le Tyrol du sud).

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant