Un manuel de propagande anti-avortement distribué dans les lycées privés

le
0
La Fondation Lejeune revendique le droit de distribuer sa brochure dans des écoles catholiques puisque, dit-elle, elle est conforme au message de l'Église sur le sujet.
La Fondation Lejeune revendique le droit de distribuer sa brochure dans des écoles catholiques puisque, dit-elle, elle est conforme au message de l'Église sur le sujet.

« Un enfant » issu d'un viol « ne mérite pas la peine de mort », « certains avortements démembreraient les bébés », « le stérilet est une méthode d'avortement ». Ces allégations mensongères, provocantes ou encore excessives sont tirées d'un « Manuel bioéthique », distribué en toute impunité depuis 2006 dans des lycées privés catholiques sous contrat par la Fondation Lejeune. Cette fondation, dont la communication était assurée par Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous, a été reconnue d'utilité publique en 1996. Elle milite activement contre l'avortement.

Le « manuel » controversé ne faisait pas de vagues jusqu'à ce que deux lycéennes de l'académie de Montpellier tombent dessus par hasard dans le bureau de la vie scolaire de leur école et en fassent part à un dessinateur en vogue sur les réseaux sociaux, Nawak. En partageant l'information, ce dernier a provoqué une cascade de partages et de commentaires indignés. Selon lui, « on est clairement dans un cas d'information mensongère. C'est intolérable qu'un lycée mette à disposition ces brochures. »

« Une de ses camarades s'est même évanouie »

Une mère d'élèves inscrites « dans un grand lycée privé parisien catholique et sous contrat » a été confrontée à ses brochures. Contactée par Le Point.fr, elle témoigne : « C'est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant