Un jardin de 12 hectares sur le toit d'un centre commercial

le
0

EN IMAGES - L’architecte uruguayen, Rafael Viñoly, veut convertir les toits d’un centre commercial dans la Silicon Valley pour un coût de 2,6 milliards d’euros. Le plus grand toit végétal au monde.

Alors qu’en France une loi a été votée au printemps dernier pour obliger à végétaliser les toits des nouveaux bâtiments des zones commerciales, aux États-Unis un projet de Rafael Viñoly fait grand bruit! L’architecte uruguayen souhaite transformer les toits d’un centre commercial vieillissant dans la Silicon Valley en Californie. Si le projet se concrétise, il sera le plus grand jardin au monde aménagé sur un bâtiment avec douze hectares de verdures.

Rafael Viñoly est un architecte actuellement décrié pour avoir livré le «pire» gratte-ciel de l’année à Londres, le Talkie Walkie, a été approché pour concevoir la reconversion des toits de Vallco à Cupertino en un immense jardin végétal pour un colossal budget de trois milliards de dollars, soit 2,6 milliards d’euros. Devraient prendre place sur les hauteurs de l’infrastructure datant de 1975 - à plusieurs reprises rénovée, agrandie sans réel succès par la suite - des vignobles, des fermes communautaires, des vergers, des terrains de jeux et des espaces réservés à la faune sauvage locale.

800 appartements et 185.000 m² dédiés aux bureaux

Au delà de ce volet très écologique, des investisseurs immobiliers seront contactés pour construire pas moins de 800 appartements, du plus standard au plus haut-de-gamme. À cela 185.000 mètres carrés pourraient être réservés pour des bureaux d’entreprises. Toujours selon les plans imaginés par Rafael Viñoly, un nouveau centre commercial prendrait forme accompagné d’une patinoire, un bowling et un gymnase en dessous des toits verdoyants. Un centre d’innovation pour les étudiants issus des écoles secondaires locales de la région est également étudié!

Actuellement une consultation publique est menée près du site en question. Si par la suite les pouvoirs publics approuvent les plans de Rafael Viñoly, ce projet occupera 20 hectares - dont douze hectares rien que pour les jardins sur les toits - entre le siège One Infinite Loop d’Apple et le campus d’Apple imaginé par Norman Foster. En atttendant voici en photos les esquisses du projet...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant