Un homme tué par un tigre échappé du zoo de Tbilissi en Géorgie

le
0
ÉCHAPPÉE MEURTRIÈRE D'UN TIGRE À TBILISSI
ÉCHAPPÉE MEURTRIÈRE D'UN TIGRE À TBILISSI

TBILISSI (Reuters) - Trois jours après s'être échappé du zoo de Tbilissi envahi par les eaux, un tigre a tué mercredi un homme qui l'avait découvert dans un entrepôt de la capitale géorgienne, non loin du parc zoologique, a annoncé le ministre de l'Intérieur.

L'animal a été abattu mais un autre tigre, un ours et une hyène seraient toujours en liberté dans la ville, ont reconnu les autorités.

Les fortes pluies du week-end ont provoqué une crue de la rivière Vere qui traverse la ville, faisant 19 morts, six disparus et causant des dégâts considérables.

Le zoo a été ravagé et une trentaine d'animaux sauvages, dont un hippopotame, des lions, des ours et des loups, ont erré parfois pendant des heures dans les rues de la ville.

Les autorités pensaient que tous les animaux dangereux avaient été repris ou tués dans les heures qui avaient suivi.

Mercredi matin, huit ouvriers qui allaient nettoyer un entrepôt inondé près du zoo sont pourtant tombés sur un tigre qui s'y était réfugié.

"Un homme a été attaqué par le fauve et a été tué", a dit aux journalistes le ministre de l'Intérieur, Vakhtang Gomelauri. L'animal a ensuite été abattu par les policiers.

Une femme a appelé les services d'urgence plus tard dans la journée, affirmant avoir aperçu l'autre tigre dans le centre-ville. Pour l'instant, les recherches n'ont rien donné.

Le ministère des Finances estime à 100 millions de lari (40 millions d'euros) le coût financier des inondations.

(Margarita Antidze, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant