Un groupe français rachète des hôtels de prestige pour 360 millions d'euros

le
0

Le groupe hôtelier Maranatha a annoncé avoir racheté 6 hôtels en France, dont la majorité parisiens, sur les Champs-Élysées et à Saint-Germain-des-Prés.

«Il s’agit de la plus grosse acquisition hôtelière réalisée en France en 2015», a déclaré à l’AFP Olivier Carvin, PDG et fondateur de Maranatha. Selon une source proche du dossier, le montant de l’opération s’élève à 360 millions d’euros. Les hôtels, qui comptent 490 chambres au total, sont tous situés dans des lieux prestigieux à Paris et à Nice. Il s’agit de l’hôtel California, du Royal Hôtel et de la Résidence du Roy, localisés à deux pas des Champs-Elysées, de l’hôtel Pont Royal situé à Saint-Germain-des-Prés, de l’hôtel Royal Saint-Honoré, situé près de la place Vendôme, et du La Pérouse, sur la Baie des anges à Nice.

Maranatha va ainsi reprendre l’ensemble des établissements de l’enseigne Hôtels du Roy. Le groupe marseillais, créé en 2000, va consacrer plus de 50 millions d’euros à la rénovation des établissements, qui commencera l’an prochain, dès la fin de l’Euro 2016. «L’hôtellerie de luxe est notre priorité de développement», a indiqué M. Carvin. «Avec le phénomène Airbnb, nous essayons d’aller très vite sur le segment luxe pour nous alléger sur le segment économique qui représente un tiers de notre chiffre d’affaires».

Le très dynamique marché hôtelier

Pour se financer, Maranatha a fait appel à hauteur de 25% à des clubs d’investisseurs privés souhaitant placer de l’argent dans l’hôtellerie. Le ticket d’entrée est de 100.000 euros et peut atteindre 10 millions d’euros. Les 75% restants proviennent d’un prêt et d’une obligation à 5 ans financés par un fonds étrangers. «Le marché hôtelier est dynamique, il a tous les avantages de l’immobilier avec, en plus, la valorisation du fond de commerce. Nous arrivons à montrer que nous pouvons atteindre des rendements compris entre 7% et 8%», souligne M. Carvin.

Le groupe Maranatha intègre l’ensemble des métiers de la chaîne de valeur de l’hôtellerie, de l’investissement financier à la gestion, en passant par la rénovation. Il prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros cette année et de plus de 150 millions pour l’exercice 2016. Avec l’acquisition d’Hôtels du Roy, il dépassera les 2.000 salariés.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant