Un groupe de hackers russes fait la leçon à l'ancien patron de Twitter

le
0
Le groupe de hackers russes OurMine fait régulièrement parler de lui depuis deux ans.
Le groupe de hackers russes OurMine fait régulièrement parler de lui depuis deux ans.

Le groupe de pirates informatiques russes, baptisé "Our mine", refait parler de lui. Début juin, il dynamitait les comptes Twitter et Pinterest de Mark Zuckerberg, patron de Facebook, insuffisamment protégés par le mot de passe "dadada". Ce week-end, les hackers s'en sont pris à l'ex-PDG de Twitter : Dick Costolo. L'intéressé semble avoir perdu le contrôle, pendant quelques heures, de ses comptes sur les mêmes réseaux sociaux. L'information a été dévoilée sur le site d'information dédié au numérique 

Recode.

Quatre tweets sont apparus, le 19 juin, sur sa page Twitter. Ils étaient tous signés "OurMine". L'un de ces messages renvoyait par ailleurs sur le compte Pinterest de Costolo, où avait été intégrée une image présentant le logo de "OurMine". Le compte Twitter du groupe de pirates informatiques @OurMine1337 a été neutralisé peu après par les équipes "sécurité" du réseau social.

L'ancien PDG a précisé dans un message, un peu plus tard, que ce n'était pas son compte Twitter proprement dit qui avait été piraté, mais un service tiers (ayant accès au compte) par lequel les pirates ont pu poster leurs messages.

"OurMine", qui se présente comme un groupe d'informaticiens russes, revendique un rôle pédagogique. "Nous voulons donner aux gens des leçons pour qu'ils sécurisent...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant