Un complexe résidentiel végétalisé dans le 17e arrondissement

le
1

CARTE INTERACTIVE - Découvrez l’ensemble des 22 projets qui vont «Réinventer Paris». Focus sur le XVIIe arrondissement et le projet Pitet Curnonsky, un immeuble résidentiel en bois végétalisé.

«Réinventer Paris» passe par de la verdure. Beaucoup de verdure, dès qu’il est possible d’en mettre quelque part. Une façade d’immeuble semble donc avoir été prévue à cet effet! L’agence Laisné Roussel en collaboration avec le promoteur Groupe Pichet l’ont bien compris: ils ont été désigné lauréat sur le site Pitet Curnonsky (17e arrondissement de Paris) pour la construction de trois bâtiments de logements innovants à ossature bois.

«Les trois bâtiments placés sur des parcelles extrêmement petites s’intègrent finement au site environnant. Les toitures et les prolongements extérieurs invitent à profiter de lieux informels et atypiques ouvert des jardins en contrebas», expliquent les acteurs du projet. Le projet architectural a été pensé pour favoriser les lieux de rencontre, les interfaces et faciliter ainsi la mixité sociale. Ce dernier élément est également l’une des valeurs reines de «Réinventer Paris».

À quoi tient principalement la singularité des logements? Au mode constructif et au matériau retenu, le bois, qui offre une grande noblesse aux espaces. L’ensemble immobilier d’environ 5 078 mètres carrés, soit un total de 22 logements sociaux, 44 logements en accession libre et 167 mètres carrés d’activité en rez-de-chaussée sera livré en octobre 2018.

Façades animées et végétalisées

L’intérêt de ce projet est aussi du côté de ses façades, ponctuées de balcons de plus en plus profonds au fur et à mesure des étages et habillées d’une maille légère, support aux plantes grimpantes en pleine terre. La végétation s’y développe et offre une continuité verticale aux nouveaux jardins. Les bâtiments sont conçus en panneaux bois. Tout cette conception devrait procurer aux logements une sensation de confort mêlée de chaleur.

Sur les toits, de belles terrasses et des espaces généreusement plantés. Les pergolas et les arbres qui y poussent profitent également à la vue des appartements voisins. En matière de voisinage, ce projet architectural sera d’ailleurs accompagné d’une phase de concertation, de manière à ce que tous les habitants du quartiers s’intéressent à la construction. Des ateliers seront planifiés afin que chacun puisse donner son avis, particulièrement concernant la gamme de services qui seront gérés par une conciergerie solidaire.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • m1234592 le samedi 27 fév 2016 à 13:25

    Le tombeau du pharaon français.