Un centre d'accueil de migrants incendié en Allemagne

le
0
Dimanche matin, des flammes ont ravagé un gymnase, censé accueillir des migrants.
Dimanche matin, des flammes ont ravagé un gymnase, censé accueillir des migrants.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel drame frappe l'Allemagne. Dimanche matin, des flammes ont ravagé un gymnase, censé accueillir des migrants. Le foyer est situé dans la petite ville allemande de Wertheim, près de la ville de Heilbronn, dans le Bade-Wurtemberg, et devait héberger quelque 400 migrants d'ici peu. Si personne n'a été blessé dans l'incendie, le centre est désormais totalement inutilisable.

Incendie criminel

À en croire la police locale, le feu a été déclenché volontairement après la livraison de 300 lits pour les futurs occupants. La ville de Wertheim accueille déjà 600 réfugiés, logés dans un autre endroit et selon un responsable de l'administration municipale, la commune n'était pas en mesure d'ouvrir un autre foyer d'accueil, rapporte le site de Zeit. Le maire s'était d'ailleurs fermement opposé à l'ouverture d'un second centre d'accueil d'urgence, au motif que les volontaires et les ressources étaient limités. Selon les médias allemands, à la suite de cette attaque, aucun autre réfugié ne sera finalement accueilli dans la ville.

Cet incendie n'est pas sans rappeler ceux de début septembre. Des flammes avaient déjà ravagé un foyer de réfugiés dans le Bade-Wurtemberg, faisant six blessés. Un autre centre encore vide mais devant accueillir des migrants avait également été partiellement brûlé dans l'est du pays. Ces drames interviennent alors que l'Allemagne doit faire face à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant