Un bateau de migrants chavire en Méditerranée, lourd bilan redouté

le
0
LES ROUTES MIGRATOIRES EN MÉDITERRANÉE
LES ROUTES MIGRATOIRES EN MÉDITERRANÉE

ROME (Reuters) - Le chavirage d'un bateau transportant des migrants aurait fait jusqu'à 700 morts dans la nuit de samedi à dimanche au large des côtes libyennes, ont annoncé les Nations unies et les autorités italiennes.

Les secours ont repêché 28 rescapés après le naufrage, qui a eu lieu à la limite des eaux territoriales libyennes, à environ 120 miles nautiques au sud de l'île italienne de Lampedusa, a déclaré un responsable de la garde-côte italienne.

Des navires italiens et maltais participent aux opérations de sauvetage mais les secours ne sont pas en mesure de fournir un bilan pour le moment, a-t-il dit.

Selon le témoignage d'un des rescapés, "il y avait à bord au moins 700 personnes, si ce n'est davantage", a déclaré de son côté une porte-parole du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), Carlotta Sami.

"Nous craignons qu'il s'agisse d'une tragédie de grande ampleur", a-t-elle dit à la télévision italienne SkyTG24.

L'alerte a été lancée vers minuit. Le chalutier aurait chaviré lorsque les migrants se sont massés du même côté du bateau à l'approche d'un navire marchand, rapporte le journal maltais Times of Malta.

Si l'ampleur de ce drame devait être confirmée, il s'agirait d'un des plus meurtriers en mer Méditerranée impliquant des migrants, dont environ 900 ont perdu la vie depuis le début de l'année en tentant la traversée vers l'Europe.

Quelque 20.000 migrants sont arrivés cette année dans le sud de l'Europe, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), soit un peu moins que pendant les quatre premiers mois de 2014. Le nombre de morts est en revanche en forte hausse, les passeurs précipitant les départs pour tirer profit du chaos en Libye.

(James Mackenzie; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant