Un an après le coup d'État manqué, une Turquie de purges et de divisions

le
0

La Turquie marque cette semaine le premier anniversaire de la tentative de coup d'État qui visait le président Erdogan. Une année au cours de laquelle le pays a changé, entre purges, état d'urgence et une liberté d'opinion mise entre parenthèses. France 24 vous propose un portrait de cette nouvelle Turquie, divisée entre les héros et ceux accusés, souvent à tort, de traîtrise.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant