Ukraine : quand la diplomatie s'écharpe sur Twitter

le
0
La carte postée par le compte @CanadaOTAN.
La carte postée par le compte @CanadaOTAN.

Il est rare que les diplomates sortent de leur réserve, qui plus est sur Twitter. Mais le conflit en Ukraine semble justifier que le loup sorte du bois, comme le rapporte Le Monde. Les délégations canadienne et russe de l'Otan ont livré une bataille en bonne et due forme, par cartes interposées, sur le réseau social.

C'est le Canada qui a lancé les hostilités, raillant le sens approximatif de la géographie des soldats russes, dont certains se sont introduits mardi -par erreur a assuré le Kremlin- en Ukraine. "La géographie peut être difficile. Pour les soldats russes qui se perdent et entrent accidentellement en Ukraine", se moque ainsi la délégation canadienne à l'Otan, accompagnant son message d'une carte où figurent deux zones bien distinctes : "la Russie" et "pas la Russie".

La géographie contemporaine pour les nuls

Le rappel à l'ordre n'a pas vraiment été du goût de la délégation russe, d'autant qu'un territoire nouvellement russe a été (sciemment ?) oublié par le Canada : la Crimée. Les Russes, employant le même ton, n'ont pas manqué de répliquer avec une nouvelle carte, plus précise cette fois, afin d'"aider leurs homologues canadiens à rattraper leur retard en géographie contemporaine".

Sauf que la première version de la carte publiée sur le compte Twitter de la délégation russe à l'Otan comportait elle aussi une erreur de taille : les provinces géorgiennes séparatistes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant