Udo Voigt, un néonazi à la commission des Libertés du Parlement européen

le
0
Udo Voigt devrait siéger à la commission du Parlement européen qui défend les droits de l'homme.
Udo Voigt devrait siéger à la commission du Parlement européen qui défend les droits de l'homme.

Il a osé, il y a quelques années, qualifier Adolf Hitler de "grand homme d'État", avant de rendre hommage au courage de la Waffen SS qui a "accompli ses devoirs jusqu'au dernier jour". Connu pour ses positions extrémistes et antisémites, Udo Voigt, ancien président du Parti national-démocrate (PND) d'Allemagne, va faire son entrée à la commission des Libertés du Parlement européen, selon le site Euractiv. Une commission qui, rappelons-le, est chargée de veiller au respect des droits de l'homme.

Révisionniste - il affirme que seuls 340 000 juifs ont péri dans le génocide -, Udo Voigt n'appartient à aucun groupe parlementaire européen. Sur la scène nationale, l'Allemagne a plusieurs fois tenté d'interdire le PND, sans toutefois y arriver. Le PND a profité d'une modification des modes de scrutin pour faire élire un député européen.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant