Uber taclé par ses propres chauffeurs

le
0
Des chauffeurs de la plateforme de taxis Uber ont décidé de lancer une application made in France pour contrer le géant américain (photo d'illustration).
Des chauffeurs de la plateforme de taxis Uber ont décidé de lancer une application made in France pour contrer le géant américain (photo d'illustration).

Uber a du souci à se faire. Mécontents de la grosse commission que touche la plateforme américaine sur les revenus, d'ex-chauffeurs d'Uber ont décidé de se passer du géant américain. Des chauffeurs de VTC ont ainsi créé leur application baptisée VTC Cab, « pour les VTC, gérée par les VTC », a révélé France Info lundi 19 octobre. Pour l'heure, l'application est testée en région parisienne. Comme sur Uber, VTC Cab s'appuie sur la géolocalisation pour demander sa voiture.

Seulement 7 % de commission

« Mon objectif n'est pas de gagner de l'argent. L'objectif c'est de garder le contrôle sur notre avenir, c'est de garder le contrôle sur notre travail », explique à France Info Mohammed Radi, « un des fondateurs de cette nouvelle application, encore actif sur la plateforme Uber. « C'est du made in France, c'est une application faite par les VTC, pour les VTC, gérée par les VTC. » Depuis qu'Uber a subitement baissé ses tarifs de 20 %, sachant qu'ils doivent payer sur chaque course une commission de 20 euros par mois, certains chauffeurs ont fait le calcul : cela représente une perte mensuelle de 1 500 euros pour eux. La nouvelle application doit faire baisser la commission sous les 7 %. L'ambition est aussi d'attirer des chauffeurs de petites villes de France. « Uber ne s'intéresse pas aux petites villes françaises, parce qu'il n'y a pas assez de trafic, mais, nous, on veut donner du travail à tous nos collègues VTC », poursuit...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant