Twitter : les 140 signes tremblent, mais ne plient pas

le
0
La firme s'interroge sur ses 140 signes, sa marque de fabrique, mais aussi son boulet.
La firme s'interroge sur ses 140 signes, sa marque de fabrique, mais aussi son boulet.

Quel utilisateur de Twitter ne s'est jamais arraché les cheveux à cause d'un lien ou d'une photo faisant dépasser la limite de caractères à un gazouillis bien senti ? Selon des informations rapportées par l'agence Bloomberg, le site de microblogging devrait, dans les deux prochaines semaines, mettre fin à ces frustrations en excluant les caractères utilisés par les liens URL et les photos du décompte des 140 signes.

Pour l'instant, inclure un média (Photo, GIF, article, lien URL...) grignote, au minimum, 23 des 140 précieux signes d'un tweet, soit 16 % de la place disponible. Cette contrainte va à l'encontre de la stratégie de la firme californienne qui souhaite, depuis quelque temps déjà, encourager ses « twittos » à inclure davantage de médias.

Quand Twitter se cherche

Twitter n'a toutefois pas confirmé l'information à l'agence de presse américaine. Le réseau social prend des pincettes quand il s'agit de communiquer autour de ce genre de modifications. En janvier dernier, le site spécialisé Recode avait mis en lumière un débat interne sur la possibilité de repousser la limite d'un message de 140 signes à... 10 000 (!), citant de « nombreuses sources au fait des plans de la compagnie ». Le projet suscitait déjà l'inquiétude des utilisateurs, symbolisée par le hashtag #RIPTwitter ? Repose en paix, Twitter. Jack Dorsey, le PDG de la firme, avait dû s'expliquer.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant