Turquie : la romancière Asli Erdogan risque la perpétuité

le , mis à jour le
1
Asli Erdogan a été arrêté en août. Elle est accusée d'être membre d'une organisation terroriste pour avoir collaboré à un journal pro-kurde.
Asli Erdogan a été arrêté en août. Elle est accusée d'être membre d'une organisation terroriste pour avoir collaboré à un journal pro-kurde.

Mercredi, un tribunal turc a ordonné la remise en liberté de la romancière Asli Erdogan. Mais aussitôt après, on apprenait par son avocat qu'elle resterait en détention pour « un autre chef d'accusation ». Ce traitement insupportable fait encore monter d'un cran l'indignation que la situation de l'écrivaine turque, mais aussi de la traductrice et auteure Necmiye Alpay, arrêtée en même temps qu'elle en août dernier, a suscité dans l'opinion internationale. La pétition qui a été lancée après son arrestation sur le site change.org a récolté plus de 32 000 signatures et la ministre de la Culture Audrey Azoulay a demandé à son alter ego turque la libération de l'écrivaine en qualifiant son maintien en détention "d'intolérable", lors d'un entretien donné à nos confrères de Livres Hebdo.

À Istanbul, le comité de soutien se retrouve les lundis et vendredis devant la prison, mais demeure impuissant. On trouve les livres d'Asli Erdogan en librairie, et des écrivains sont venus les signer en signe de solidarité sur le stand de son éditeur, Everest, à la Foire du livre d'Istanbul, qui a refermé ses portes dimanche dernier. Et cela sous un grand portrait d'elle ainsi légendé : "Elle est en prison mais ses livres sont libres."

LIRE aussi  « Asli, tu n'es pas seule »

Traduite en français tout d'abord par les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • franck8 il y a une semaine

    Achetons ses livres !