Turquie : Erdogan veut encore renforcer son pouvoir

le
1
Le président turc Recep Tayyip Erdogan veut encore élargir son pouvoir.    
Le président turc Recep Tayyip Erdogan veut encore élargir son pouvoir.    

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi vouloir faire passer sous son contrôle direct les services de renseignements et les chefs d'état-major de l'armée, deux semaines après un coup d'État militaire raté. « Nous allons introduire une petite réforme constitutionnelle [au Parlement] qui, si elle est approuvée, fera passer le service national de renseignement [MIT] et les chefs d'état-major [de l'armée] sous le contrôle de la présidence », a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision A-Haber.

Il a par ailleurs annoncé son intention de fermer toutes les écoles militaires et de les remplacer par une université nationale chargée de former les forces armées. Ces déclarations interviennent alors qu'Ankara a procédé cette semaine à un important remaniement de l'armée. Près de 1 400 militaires ont été limogés, dont le conseiller militaire le plus proche du président Recep Tayyip Erdogan, selon un décret officiel publié dimanche.

Vastes purges

Ali Yazici, l'aide de camp du président Erdogan et son conseiller militaire le plus proche, avait été interpellé cinq jours après la tentative de coup d'État du 15 juillet. Dans le passé, l'homme qui occupait ce poste depuis 2015 était photographié à côté du président dans toutes les grandes manifestations. La semaine dernière, 149 généraux ? près de la moitié de ces hauts gradés dans l'armée turque ?, 1 099 officiers et 436...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • franck8 il y a 4 mois

    Il faudra bien appeler les choses par leur nom. Erdogan est un fasciste qui met en place un état fasciste.