Trump ou Cruz ? Le Parti républicain pris entre la peste et le choléra

le
2
Image des candidats républicains à la présidentielle américaine, le 10 novembre 2015.
Image des candidats républicains à la présidentielle américaine, le 10 novembre 2015.

Le Parti républicain peut être content. Hier soir, le débat qui était consacré au terrorisme et à la sécurité nationale s'est révélé bien plus instructif que les quatre précédents. Il a donné lieu à une vraie discussion entre les neuf candidats. Il était aussi beaucoup plus animé. On s'attendait bien sûr à une bagarre entre les deux leaders dans les sondages, Donald Trump et Ted Cruz, le sénateur du Texas. Ces derniers jours, Trump avait traité Cruz de « maniaque » lui reprochant de s'être aliéné tous ses collègues au Sénat par son style agressif. Cruz, lui, avait mis en doute le jugement du magnat de l'immobilier. Mais hier soir, ils étaient tout sourire, rivalisant d'amabilités. « Il a un merveilleux tempérament », a assuré Donald Trump alors que Ted Cruz refusait de faire la moindre critique.

« T'es un gros dur, Jeb »

En revanche, Jeb Bush, qui avait retrouvé un peu de tonus, ne s'est pas gêné pour attaquer Trump. « Donald est très bon pour les petites phrases, mais c'est le candidat du chaos et il sera le président du chaos », a-t-il dit en référence à l'annonce du magnat immobilier de fermer les frontières aux musulmans. Il lui a reproché ses insultes constantes. « Le leadership, ce n'est pas d'attaquer et de dire du mal des gens, c'est d'élaborer une stratégie sérieuse », avant d'ajouter : « Je ne prendrai pas mes informations des émissions télé. » Trump avait dit un jour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    Dans le sud des US, MLP ferait figure de communiste angélique.

  • frk987 il y a 12 mois

    Bah à une autre échelle ça fait plaisir de voir que la France n'a pas l'apanage de la droite la plus bête du monde !!!!!