Trump et les femmes : l'enquête accablante du "New York Times"

le , mis à jour le
1
Donald Trump a racheté l'entreprise Miss Universe en 1996.
Donald Trump a racheté l'entreprise Miss Universe en 1996.

Misogyne, Donald Trump ? Les sorties sexistes répétées du candidat républicain à l'élection présidentielle américaine ont en partie répondu à la question. Dans son édition du 14 mai, le New York Times en apporte la preuve ultime en mettant en lumière l'attitude grossière du milliardaire envers son entourage féminin depuis le début de sa carrière. Pour les besoins de cette vaste enquête, le quotidien a interrogé une douzaine de femmes parmi lesquelles d'anciennes collaboratrices, ex-compagnes et vieilles connaissances de l'entrepreneur issues du monde de l'immobilier, du mannequinat et des concours de beauté. Au total, plus de cinquante témoignages pointent les faits et gestes irrévérencieux du très (trop ?) truculent Texan.

Avances importunes, perpétuels commentaires sur leur physique, comportement inapproprié en milieu professionnel? Des interactions pour la plupart survenues dans l'intimité des bureaux de la Trump Tower, sur des chantiers et aux nombreux domiciles de l'intéressé. Des échanges fugaces, sans grande importance aux yeux de l'homme politique, mais dont ces femmes conservent, dans l'ensemble, un amer souvenir.

Baiser volé

Avec le rachat en 1996 de l'entreprise Miss Universe ? à la tête de l'élection éponyme concurrente de Miss Monde ?, Donald Trump plonge dans l'univers des jeunes reines de beauté. Et s'adonne volontiers au sexisme ordinaire. Temple...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 il y a 10 mois

    Trump aux États Unis c'est comme le FN en France, un sujet à se mettre sous la dent pour certains journa;leux.