Trump, Clinton : le juge de paix du Wisconsin

le
0
Trump ou Clinton ? Pour être le candidat désigné de leur camp, une victoire dans le Wisconsin marquerait la tendance. 
Trump ou Clinton ? Pour être le candidat désigné de leur camp, une victoire dans le Wisconsin marquerait la tendance. 

Tous les directeurs de campagne vous le diront : il faut se méfier du Wisconsin qui, depuis la Seconde Guerre mondiale, n'a cessé de changer de camp. Cet état, le vingtième des États-Unis par la taille, a en effet souvent pesé sur la vie politique et le sort des présidentielles par des prises de position inattendues. Comme celle de voter contre Roosevelt en 1944, ou de choisir Reagan en 1984, ou encore de désigner un flamboyant gouverneur républicain, Scott Walker, en 2011, alors que le Wisconsin, assez prospère en agriculture, mais industriellement sinistré, est considéré comme un état démocrate.

Au point qu'à la veille des primaires de 2016, Donald Trump comme Hillary Clinton y ont multiplié les réunions, les interviews, les apparitions surprises, de Milwaukee à Madison. Avec des objectifs différents : l'ancienne secrétaire d'État pour améliorer son image de plus en plus décriée. Le magnat de l'immobilier new-yorkais pour gonfler sa cagnotte de délégués.

Hillary Clinton bien partie

Hillary Clinton, sauf accident majeur, est bien partie pour dépasser les 2 383 délégués nécessaires pour être désignée comme candidate du Parti démocrate. Si en cas de duel avec Donald Trump, les sondages lui sont pour l'instant favorables, elle a pourtant des raisons de s'inquiéter de la dégradation de son image, qui se poursuit inexorablement dans l'ensemble de l'opinion américaine, malgré ses succès dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant