Troisième mission de l'année réussie pour Ariane 5

le
0
TROISIÈME MISSION DE L'ANNÉE RÉUSSIE POUR ARIANE 5
TROISIÈME MISSION DE L'ANNÉE RÉUSSIE POUR ARIANE 5

KOUROU, Guyane française (Reuters) - Le lanceur européen Ariane 5 a réussi mercredi sa troisième mission de l’année avec la mise sur orbite de deux satellites, l’un de télécommunications, l’autre de météorologie, annonce Arianespace.

La fusée a décollé à 18h42 heure locale du centre spatial de Kourou, en Guyane française, pour sa 224e mission depuis le vol inaugural d'Ariane, la 80e d'une Ariane 5.

L’annonce du succès de la mission a été suivi d'une salve d'applaudissements dans la salle des opérations Jupiter.

Star One C4, mis sur orbite pour le compte de l’opérateur Embratel Star One, proposera pendant 15 ans des services de télécommunications, de télédiffusion et d’accès à internet pour le Brésil, l’Ouest de l’Amérique du Sud, le Mexique, l’Amérique Centrale et les Etats-Unis.

Le satellite sera sollicité tout spécialement pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016. Star One C4 permettra d’établir "la meilleure infrastructure possible pour la ville de Rio et pour les Jeux", a déclaré Gustavo Silbert, président de Star One.

Le satellite de météorologie MSG-4 sera au service de l’agence européenne Eumetsat. Comme les autres satellites géostationnaires de la série MSG, il fournira pendant au moins sept ans des services de prévisions immédiates et à très court terme de phénomènes météorologiques extrêmes.

Le lancement d’Ariane 5 a été l’occasion pour Alain Ratier, directeur général d’Eumetsat, d’annoncer la signature d’un nouveau contrat avec Arianespace pour les lancements des trois premiers satellites Meteosat de la troisième génération entre 2019 et 2023.

Avec six lancements (deux Soyouz, trois Ariane 5 et une Vega) réalisés depuis le début de l’année, Arianespace, le Cnes et l’Esa tiennent la cadence soutenue de douze lancements voulus pour 2015 au centre spatial guyanais.

"Arianespace démontre sa capacité à augmenter son rythme d’opération", s'est félicité Stéphane Israël, PDG d’Arianespace.

Le prochain rendez-vous au centre spatial guyanais est fixé le 20 août. Ariane 5 mettra sur orbite pour Eutelsat E8WB et Intelsat34 pour l’opérateur Intelsat.

(Franck Leconte, édité par Jean-Philippe Lefief)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant