Trois musulmans tués et des médias pointés du doigt

le
0

Aux États-Unis, en Caroline du Nord, un homme, présenté comme antireligieux convaincu, tue trois jeunes musulmans d'une même famille. Sur les réseaux sociaux, on rend hommage aux victimes, mais on s'insurge devant le peu de retentissement de l'affaire dans les médias traditionnels. En France, l'UMP découvre avec embarras que son président des Jeunes populaires, Stéphane Tiki, serait en situation irrégulière. Enfin, la mairie de Béziers lance une campagne publicitaire qui suscite la polémique...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant