Tribune - Sylvie Goulard : Morano au Congo, Le Pen au cirque

le
0
Sylvie Goulard, députée européenne centriste, appelle les Français à se penser en citoyens européens.
Sylvie Goulard, députée européenne centriste, appelle les Français à se penser en citoyens européens.

À Strasbourg, j'ai eu mal à la France et à l'Europe. En quelques jours, deux femmes politiques françaises, deux députées européennes, ont sali notre pays.

Dans les deux cas, la dérive est similaire. Sous couvert d'attachement à "la France" éternelle et abstraite, ce sont des paroles de division et de haine contraires à la tradition nationale, à courte vue, qui ont été proférées : par Nadine Morano, contre ceux qui n'auraient pas le teint assez clair à son goût ; par Marine Le Pen, contre le président de la République et la chancelière allemande.

L'attaque contre le chef de l'État français renvoie les discours patriotiques du Front national à ce qu'ils sont : un attrape-nigaud, pour ne pas dire une escroquerie. Les vrais patriotes sont attachés à leur pays. Ils ne crachent pas à la figure du président de la République, clé de voûte des institutions, garant de l'unité nationale. Les vrais patriotes ne dénigrent pas non plus le chef de gouvernement d'une démocratie partenaire de la France. La fanfaronnade devient insupportable : aucun État ne peut vivre en autarcie, sans nouer de relations avec des partenaires internationaux. Notre sécurité, nos emplois, la défense de nos valeurs en dépendent. Portée à ce degré, l'agressivité n'est qu'une forme d'amateurisme.

Quant à l'apologie de la pureté de la race blanche, elle est bien éloignée de la conception de la nation inscrite dans la Constitution de 1958.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant